Skip to main content

Éviter l'entrisme

Pourquoi ?

Les groupes, plutôt à orientation politique en général, (mais pas seulement) peuvent faire face à des opérations malveillantes de la part d’autres collectifs ou entités concurrents ou opposés.

Il est assez souvent difficile de déceler ces opérations de « sabotage » visant à affaiblir, décrédibiliser, voire faire exploser le collectif visé. En effet, souvent, le « sabotage » vient de l’intérieur, organisé par des adhérents dont l’objectif, ou même la mission, est de jouer un rôle plus ou moins déterminant dans le collectif pour mieux en contrôler le fonctionnement puis l’affaiblissement, au moyen de divers procédés.

Dysfonctionnements possibles si absent

  • Fuite de renseignements,
  • Zizanie dans les organes de décision,
  • Diffusion de doutes sur la faisabilité d’une action dans l’esprit des adhérents,
  • Attaque des finances,
  • Ternissement de l’image du collectif auprès du public,
  • Déstabilisation des personnalités influentes du collectif,
  • Circulation de fausses rumeurs
  • Facilitation de l’adhésion de nouveaux membres en réalité hostiles aux visées du collectif.

Comment y arriver ?

Des modes de fonctionnement s’inscrivant dans les statuts et règlements intérieurs des groupes peuvent limiter considérablement ce type de nuisances.

Exemple de solution appliquée par D-Demain

 Par exemple on peut dans le règlement intérieur :

  • Instaurer systématiquement une période probatoire pour les personnes demandant à adhérer,
  • Instaurer une équité de parole et de participation pour tous les participants à une réunion ou à une action, et veiller à ce que chacun ait réellement le même temps de parole,
  • Instaurer des missions, responsabilités ou mandats tournants sur des périodes plutôt courtes,
  • Favoriser les binômes pour tous les mandats,
  • Permettre des votations anonymes par jugement majoritaire.


D’autres processus peuvent permettre d’assainir une situation rendue difficile voire délétère par cette problématique d’entrisme ou de déstabilisation.

D-Demain se propose de vous aider à examiner, si votre groupe souffre d’un tel problème, quelles solutions pourraient être mises en œuvre pour permettre à votre groupe de résoudre cette situation.